Les types de murs pour les maisons en bois

Sommaire

Nous construisons vos maisons avec 3 types de murs:

  • Murs en panneaux
  • Murs en bois massif
  • Murs en lamellé collé (BLC)

Chacun a ses avantages et inconvénients. En voici les principaux

Murs en panneaux (ossature bois)

Les murs en panneaux sont des grandes boîtes remplies avec de l’isolant. Vous assemblez un cadre avec des poutres de 195mm x 60mm, puis sur l’avant et l’arrière vous fermez avec des panneaux OSB de 18mm. Vous voici avec un panneau, disons de 2m sur 3m avec une épaisseur de 231mm. Ne reste plus qu'à remplir le cadre avec de la laine de roche ou laine de verre et vous voici avec un mur… du moins la partie principale.

Ce type de mur à ses avantages. Ils sont légers et produits rapidement. De plus, ils peuvent être produits en usine dans des conditions optimales et tout ce qu’il vous reste à faire c’est de les charger sur un camion et de les mettre sur les fondations.

En France, on parle d’ossature bois. La vitesse d'éxecution est le principal avantage. Cependant, la vulnérabilité principale se situe au niveau de l'étanchéité à l’air dans les angles quand on assemble les panneaux qui sont en contact avec l’extérieur.

Murs en bois massif (madrier)

Un mur en bois massif est plus traditionnel. Un mur en bois massif on commence avec un madrier : une poutre de bois massif de 120 mm de largeur pour 180 mm de hauteur. Les madriers sont empilés et solidarisés pour former un mur, puis l’on ajoute l’isolation par l’extérieur (ITE). C’est une technique traditionnelle et fiable. C’est notre technique préférée. Le principal inconvénient : les murs vont se tasser dans les 2-3 premières années après la construction d’environ 1% de leur hauteur totale. 1% semble peu mais sur un mur de 3m, ça fait 3cm… Cela requiert quelques aménagements durant la construction pour permettre aux fenêtres et portes de rester à leur place. Aussi votre intérieur sera tout en bois. Il est possible de les peindre ou de les recouvrir avec des panneaux de plâtre, mais profitez d’abord de l’atmosphère inégalable d’une maison tout en bois. Les avantages ? des murs très étanches aux infiltrations d’air extérieur, une régulation de l’hygrométrie qui se fait naturellement et une sensation d’ambiance feutrée que les murs en plâtre ou pierre ne peuvent offrir.

Murs en Bois Lamellé-Collé

Le Lamellé Collé ou BLC est une technique relativement récente. Prenez par exemple des planches 40mm x 40mm x 3000 mm et vous les collez ensemble sur une plaque de bois de 40mm x 3000mm x 3000 mm. Puis, vous prenez une 2ème plaque de bois et vous la collez sur la première. Vous voici avec une plaque de 80mm x 3000mm x 3000 mm. Encore une autre et vous avez une plaque de 120mm x 3000mm x 3000 mm. Ces plaques sont massives et pèsent aisément 500 kilos. Oubliez les manipulations à mains d’hommes sur site, il vous faudra une grue.

Le mur BLC est assez proche du mur en bois massif. L’isolation se fait par l’extérieur. Ce type de mur ne se tasse pas et les dimensions restent identiques. Votre intérieur sera en bois avec une ambiance plus industrielle, un plaque de bois massive sans noeuds. Ces murs se marient très bien avec l’acier brossé et des sols en béton ciré.

Flexibilité

Les Architectes adore les maisons en ossature car ils sont extrêment flexibles. Si vous savez dessiner avec un logiciel de CAO, vous pouvez la construire. Ce qui n’est pas le cas avec une maison en bois massif. Avec une maison en bois massif, il y a des contraintes que vous devez garder à l’esprit, exemple : la finition des murs. Même si l’on peut recouvrir les murs, il est préférable de les laisser naturels ou d’utiliser des peintures qui n’imperméabilisent pas le bois. Un autre exemple : Vous aurez toujours de 2 ou 3 madriers au dessus de vos fenêtres… par conséquent, pas de fenêtres jusqu’au plafond même s’il est possible de contourner ce problème avec des structures acier. Dernier exemple : sur une maison ossature bois vous pouvez crépir normalement, avec une maison en bois massif il faut prendre de précautions en amont afin d'éviter que le crépis ne tombe au bout de 2 ans.

Les murs en Lamellé Collé offrent la même flexibilité que les ossatures bois mais sont nettement plus chers.

Avec une ossature bois vous pouvez dans 30 ans bouger des murs, s’ils ne sont pas porteurs. Il suffit ensuite d’aposer le revêtement mural qui vous convient. Pour les maisons en madriers, vous pouvez éventuellement créer des ouvertures, mais vous ne pourrez pas déplacer des murs. Toutefois, rien de nous empêchera de repenser une circulation, monter une nouvelle cloison en ossature bois ou en plâtre dans une pièce pour lui donner une seconde vie.

Coûts

Entre les murs en ossature bois et les murs en bois massif le coût est assez similaire. L’ossature est un peu moins coûteuse mais lorsque la structure principale est posée, il vous reste encore tout le travail de finition intérieure dont le montage, lissage et peinture de placo (sur tous les murs et plafond potentiellement). Ce qui peut vite s’avérer onéreux ou fatiguant si vous êtes en auto-construction.

Avec une maison en bois massif, vous êtes dans une maison prête à être habitée une fois le sol posé.

Quant aux maisons en bois Lamellé Collé, elles sont 15 à 20% plus coûteuses que les maisons bois en bois massif. La technologie est assez récente. Il est possible que les prix baissent mais pas dans avenir proche.